La longue route de Bernard Moitessier

"Ce soir je n'ai pas sommeil, je respire la paix qui m'entoure, l'eau descend par les voiles qui la relient au ciel, elle remplit les seaux, je peux l'entendre d'ici quand la bôme se relève un peu en libérant d'un coup toute l'eau prise dans le pli du premier ris que je n'ai pas largué.... Lire la Suite →

La danse de l’ours de James Crumley

"D'accord, j'ai paniqué. J'avais mis les pieds dans la merde et j'étais mort de peur. Quand vous n'êtes pas régulièrement confronté à ce genre de choses, vous perdez le coup pour y faire face, vous perdez cette couche de cynisme qui vous permet, devant un corps démoli, de secouer la tête une fois puis de... Lire la Suite →

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

"La maison, ces derniers temps, songeait-il, était devenue un lieu insupportable. Comme si tout ce qui y entrait s'y trouvait piégé - la chaleur du dehors, l'odeur de leur corps. La touffeur de la fin de l'été ne leur laissait pas de répit, l'Illinois tout entier semblait fondre. Calciné. L'air épais comme de la colle.... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑