La Tannerie de Celia Levi

"Jeanne avait toujours vu la révolution sous la forme d'une foule déchaînée, une image que certains, sur la place, taxaient de romantique. C'était pour elle une masse indistincte, tellurique. Elle n'associait pas Nuit debout à ce grand cataclysme, mais à un jardin d'asphalte où l'on se retrouvait pour perdre du temps ou apprendre. A bien... Lire la Suite →

La sirène d’Isé d’Hubert Haddad

"Dans le clair-obscur du rêve tous les chemins égarent, rien ne commence ni ne s'achève et nul ne regarde où il marche. Ses pas le conduisent devant la mer, sur la plage, à l'endroit même où s'était échouée l'étrange créature sirénienne aux yeux de noyade. Le silence oblige à l'attention ; les marées ne préviennent... Lire la Suite →

Magellan de Stefan Zweig

"Tout est bouleversé, tout est à refaire : ce qu'on prenait pour une île était une presqu'île, ce qu'on croyait être les Indes était un continent ignoré ; il faut indiquer de nouveaux fleuves, de nouvelles montagnes. Jamais la géographie, la cosmographie n'ont connu, jamais elles ne connaîtront plus un progrès aussi accéléré, aussi enivrant,... Lire la Suite →

Dans le ventre du Congo de Blaise Ndala

"Ce que je t'ai relaté ne relève pourtant ni de la légende ni d'un de ces mythes qui bercèrent mes nuits d'enfance au campement d'initiation. Ceux-là attendront. Ce que je t'ai relaté est couché noir sur blanc dans les livres diffusés par ceux qui nous ont laissé les clés de la maison Congo un jour... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑