Sélection BD n°1

Fin avril, j’ai réalisé un stage d’une semaine à la librairie BD de Quimper : L’Introuvable. Un lieu où les BD prennent vie au milieu des meubles anciens, un lieu chaleureux où vous trouverez les conseils avisés de Christophe. Pour moi ce fut l’occasion d’une riche expérience et la lecture de nombreuses BD dont voici un petit aperçu.

Alicia – Prima Ballerina Assoluta de Eileen Hofer et Mayalen Goust, éditions Rue de Sèvres, avril 2021

Des tons pastel, un coup de crayon saisissant et onirique, les pas exigeants et harmonieux du ballet, Cuba sous Fidel Castro, toute l’ambivalence qui l’entoure, une galerie de personnages touchants, dans les pas d’une jeune ballerine, dans l’ombre de la grande chorégraphe Alicia Alonso. Lumineux !

Mauve Bergamote – Tome 1 : Bienvenue à l’herboristerie de Grimaldi, Cécile et Poupelin, éditions Delcourt, avril 2021

Le soleil printanier nous accueille chaleureusement le matin, quoi de mieux que d’aller au jardin cueillir les herbes et les fleurs dont Mauve aura besoin ! Accompagnée de Crookneck, au fil de dessins pétillants et colorés, Mauve nous fait découvrir l’herboristerie, la tolérance et l’amitié. En bonus, un carnet de recettes qui donne envie de se mettre en cuisine !

A partir de 8 ans

Contrapaso – Tome 1 : Les enfants des autres de Teresa Valero, éditions Dupuis, avril 2021

Un réel travail de recherche, des dessins profonds, sombres, où le rouge et le noir se mêlent, une enquête sur la disparition d’enfants et de femmes sous Franco, un peu d’amour, beaucoup de regrets, des héroïnes fortes, un journaliste troublé par son passé et déçu du présent, des personnages attachants : une très belle réussite pour ce polar historique, premier album solo de Teresa Valero. Vivement la suite !

Hématite – Tome 1 : Sérénade de Maderna et Piatti, éditions Dargaud, avril 2021

Nouvelle série jeunesse, une magnifique couverture turquoise, une héroïne jeune vampire qui tente de se défaire de l’héritage familial car elle n’aime pas l’idée du sang. Entourée de ses amis, âme de poète, jeune adolescente à laquelle on peut rapidement s’identifier, généreuse, elle est malheureusement parfois sujette à de terribles colères qui peuvent lui jouer de biens vilains tours… Ne tardez pas à entrer dans le monde d’Hématite !

A partir de 11 ans

La dernière ombre – Chapitre 1 de Denis-Pierre Filippi et Gaspard Yvan, éditions Glénat – Collection Vents d’Ouest, avril 2021

Étrange album avec de très beaux dessins, énigmatiques et un brin fantastiques. Beaucoup de questions se posent. En pleine guerre, des soldats blessés trouvent refuge dans un manoir. Le médecin qui les soigne est accompagné de ses deux filles. Et parfois, dans certaines cases, les soldats laissent place à d’étranges créatures que seul le lecteur et certains enfants semblent percevoir. Une terrible envie de connaître le chapitre 2 pour en savoir plus, mais un goût de trop peu pour ce premier tome.

Love love love – Tome 1 : Yeah yeah yeah de Kid Toussaint et Andrés Garrido, éditions Dupuis, février 2021

Paris dans un futur qui semble proche, des robots capables d’aimer mais considérés comme des objets sans âme, un combat pour la liberté. Les dessins aux tons roses sombres donnent un réel univers à cette bande-dessinée dont le trait m’a beaucoup plu. Les dessins et le scénario sont riches de détails qu’il faut prendre le temps de savourer. La vision de Paris dans le futur est très intéressante, pleine de clins d’œil au présent. L’histoire est palpitante et donne très envie de connaître la suite.

A partir de 13 ans

Texas Jack de Armand et Dubois, éditions Le Lombard – Collection Signé, octobre 2018

Un scénario qui tient en haleine avec de multiples personnages fouillés, des dessins splendides dont une double page entière consacrée à une scène de combat, l’Ouest sauvage et des hommes et femmes parfaitement représentés, du sang, de la cruauté, des héros au caractère bien trempés, un peu d’amour et de poésie, tous les ingrédients d’un excellent western. Une petite pépite pour le duo Dubois-Armand.

Les deux vies de Baudouin de Fabien Toulmé, éditions Delcourt, février 2017

Les dessins sont simples, un brin naïfs, colorés. Je suis facilement rentrée dans l’univers et la vie de Baudouin, tant le trait et les personnages sont justes. Les couleurs changent entre passé et présent, permettant de mieux comprendre le caractère solitaire et renfermé du personnage principal. Beaucoup de musique au fil des pages, il m’a presque semblé l’entendre. Et ce scénario ! Je me suis laissée transporter dans ce récit très touchant. Une belle réflexion sur le sens que l’on souhaite donner à notre vie.

2 commentaires sur “Sélection BD n°1

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :