Blackwater de Michael McDowell, suite et fin

Pour ce printemps les éditions Monsieur Toussaint Louverture ont ressorti la saga de Michael McDowell préalablement sortie en 1983 et qui connut un grand succès. L'intégralité de la saga a fini de paraître en juin mais j'ai pris mon temps avant de dévorer le dernier tome et de vous faire découvrir les volumes 4 à... Lire la Suite →

Rosa Candida de Auður Ava Ólafsdóttir

"Mère et fille vont arriver dans cinq jours. Qu'est-ce qui m'a pris d'accepter de prendre l'enfant ? Qu'est-ce qui m'est passé par la tête ? Je suis là, en train d'organiser un jardin de rêve où littéralement tout ce qui est mis en terre pousse et se développe, et j'essaie de mettre de l'ordre dans... Lire la Suite →

Blackwater de Michael McDowell

Pour ce printemps les éditions Monsieur Toussaint Louverture ressortent la saga de Michael McDowell préalablement sortie en 1983 et qui connut un grand succès. A la manière des séries devenues une grande part de notre quotidien, la saga compte six épisodes, à raison d'un livre à paraître toutes les deux semaines. Nous voilà déjà à... Lire la Suite →

Les voyageurs de l’impériale de Louis Aragon

"Le charme de Reine venait de ce caractère inaccessible à la fois et prochain qu'elle avait terriblement. En tout cas pour Pierre qui attendait et redoutait à la fois de chaque mot, de chaque geste qu'il rompit l'enchantement et fît verser l'amitié dans une fièvre physique. Le scabreux était qu'il ne l'eût même pas embrassée.... Lire la Suite →

Le cœur cousu de Carole Martinez

"Frasquita regardait ses enfants dans la lumière vacillante des lampes à huile. Martirio et Pedro jouaient autour du poêle avec les poupées de tissu emplies de paille qu'elle leur avait cousues et la carriole, unique présent de José à son fils, tandis qu'Angela, épuisée par sa longue journée de travail à l'oliveraie, avait fermé ses... Lire la Suite →

Sukkwan Island de David Vann

"Ils prirent le bois sec rangé dans le coffre derrière la cabane, découvrant au passage l'existence d'une porte qui donnait directement accès à l'intérieur, et en utilisèrent une partie pour allumer le poêle. Il nous servira aussi de chauffage, dit son père. Il va nous garder bien au chaud et on pourra le laisser brûler... Lire la Suite →

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

"Ils entrèrent dans Montepuccio de nuit. Le corso Garibaldi était là, devant eux, tel qu'ils l'avaient laissé dix mois plus tôt. Mais il était vide. Le vent s'engouffrait dans l'artère et venait siffler sur la tête des chats qui se carapataient en courbant l'échine. Il n'y avait plus âme qui vive. Le village dormait et... Lire la Suite →

Sur le vif d’Elizabeth Acevedo

"Tout le monde se met en place en deux temps trois mouvements, et je retrouve Richard et Amanda à notre plan de travail. On est chargés de préparer des bouchées de patates douces, cuites en cocotte, à l'espagnol. C'était mon idée : un plat de Noël du sud des États-Unis, avec un soupçon d'Andalousie. La... Lire la Suite →

L’art de la joie de Goliarda Sapienza

"Gaia n'était pas folle et ne l'avait jamais été. Je commençais maintenant à connaître l'animal-homme et je savais que nous apparaît comme folie toute volonté contraire à nous existant chez les autres, et comme raison ce qui nous est favorable et nous laisse à l'aise dans notre façon de penser. Ce n'était pas de la... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑