Vues sur la mer d’Hélène Gaudy

"Jeanne attend que résonnent dans l'escalier les pas d'Adrien. Elle se dit, c'est ça, le réceptionniste me laisserait seule, seule comme maintenant, sauf que je n'aurai rien à attendre. Rien ni personne. Elle guette les pas sur le vieux bois qui craque. Cela fait des mois qu'Adrien doit changer l'ampoule dans l'escalier. La nuit il... Lire la Suite →

Une saison ardente de Richard Ford

"Notre repas arriva, nous le mangeâmes tout en parlant des incendies de forêt : comme les villes et les usines ils se perpétuaient sans qu'on ait besoin d'intervenir. Ils avaient du bon car ils régénéraient l'endroit même qu'ils avaient brûlé ; quant aux êtres humains, d'après ma mère, eux aussi pouvaient parfois en bénéficier car,... Lire la Suite →

La route de Cormac McCarthy

"Dans l'après-midi il recommença à neiger. Ils regardaient les pâles flocons gris doucement tamisés par la morne pénombre. Ils continuaient, avançant avec peine. Un fin grésil se formait sur la sombre surface de la route. A chaque instant le petit ralentissait, traînant derrière, et il s'arrêta et l'attendit. Reste avec moi, dit-il. Tu marches trop... Lire la Suite →

Indian Creek de Pete Fromm

"Au bout d'un moment, je fus trop à l'étroit dans la tente. Je sortis en courant, passant près de la rivière en donnant des coups de pied dans la neige qui s'envolait dans les airs. Je ne m'arrêtai que pour allumer la pipe que mes camarades de l'université m'avaient offerte, parce que, évidemment, tous les... Lire la Suite →

La mort du petit cœur de Daniel Woodrell

"Ma maman laissait les hommes se faire des idées sur elle. Moi aussi, sans doute, diraient certains. Elle avait une façon nonchalante de se mouvoir, particulièrement dégagée aux entournures, qui vous incitait à vous retourner sur son passage partout où elle allait : magasin, ruelle, routier, chemin de terre. Mémé disait que m'man pouvait dire... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑