Paz de Caryl Férey

"Angel ouvrit les yeux et ressentit le mal jusqu'au fond des os. Il avait dû perdre connaissance après que le deuxième clou avait transpercé sa main. Les salopards l'avaient crucifié à un radeau : il dérivait maintenant au gré des courants, ses paumes désespérément rivées au bois. La douleur irradiait ses bras jusqu'à la cage... Lire la Suite →

Magellan de Stefan Zweig

"Tout est bouleversé, tout est à refaire : ce qu'on prenait pour une île était une presqu'île, ce qu'on croyait être les Indes était un continent ignoré ; il faut indiquer de nouveaux fleuves, de nouvelles montagnes. Jamais la géographie, la cosmographie n'ont connu, jamais elles ne connaîtront plus un progrès aussi accéléré, aussi enivrant,... Lire la Suite →

Désorientale de Négar Djavadi

"Tandis que l'évacuation continue, Leïli observe un temps le va-et-vient des soldats et décide qu'il est temps de fuir. Elle a treize ans et Mina onze ; elle est la grande sœur, elle doit les tirer de là. Elle prend la main de Mina, aussi inerte que celle d'une poupée de chiffon : "Allez debout,... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑