Sur les ossements des morts d’Olga Tokarczuk

"Lorsque, en faisant mes rondes, je traversais des lisières et des champs en friche, j'aimais imaginer à quoi ressemblerait cette terre dans des millions d'années. Y aurait-il les mêmes plantes ? Et la couleur du ciel ? Aurait-elle varié ? Les plaques tectoniques bougeraient-elles un jour assez pour faire surgir ici une chaîne de hautes... Lire la Suite →

Les Immortelles de Makenzy Orcel

"Électrocutée. Écrabouillée. Désintégrée. Assiégée par une armée d'êtres étranges, maquillés d'un mélange fameux de poussière, de larmes et de sang sortant de partout et de nulle part. La ville ressemblait à un théâtre de revenants." "La petite a toujours été d'une telle ironie. C'était sans doute dû à ces livres qu'elle n'arrêtait pas de dévorer... Lire la Suite →

Les Furies de Lauren Groff

"Et puis la veille, il avait surpris Lotto et Mathilde ensemble sous la pluie de confettis d'un cerisier en fleur, et soudain, il en avait eu le souffle coupé. Regardez-les ensemble. Si grands, si lumineux. Elle, son visage pâle et blessé, jusque-là aux aguets, et ne souriant jamais, eh bien à présent elle ne cessait... Lire la Suite →

La sirène d’Isé d’Hubert Haddad

"Dans le clair-obscur du rêve tous les chemins égarent, rien ne commence ni ne s'achève et nul ne regarde où il marche. Ses pas le conduisent devant la mer, sur la plage, à l'endroit même où s'était échouée l'étrange créature sirénienne aux yeux de noyade. Le silence oblige à l'attention ; les marées ne préviennent... Lire la Suite →

Vues sur la mer d’Hélène Gaudy

"Jeanne attend que résonnent dans l'escalier les pas d'Adrien. Elle se dit, c'est ça, le réceptionniste me laisserait seule, seule comme maintenant, sauf que je n'aurai rien à attendre. Rien ni personne. Elle guette les pas sur le vieux bois qui craque. Cela fait des mois qu'Adrien doit changer l'ampoule dans l'escalier. La nuit il... Lire la Suite →

Un été de Vincent Almendros

"Jean, dont la tête venait de reparaître à l'air libre, me fit passer une casquette en me disant qu'il n'avait trouvé que ça. C'est super, lui dis-je. C'est mieux que rien, rectifia-t-il, et après s'être emparé du sac plastique que Jeanne lui avait confié, il disparut à nouveau. Je considérai un instant la casquette, mais... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑