Blackwater de Michael McDowell

Pour ce printemps les éditions Monsieur Toussaint Louverture ressortent la saga de Michael McDowell préalablement sortie en 1983 et qui connut un grand succès. A la manière des séries devenues une grande part de notre quotidien, la saga compte six épisodes, à raison d'un livre à paraître toutes les deux semaines. Nous voilà déjà à... Lire la Suite →

Le cœur cousu de Carole Martinez

"Frasquita regardait ses enfants dans la lumière vacillante des lampes à huile. Martirio et Pedro jouaient autour du poêle avec les poupées de tissu emplies de paille qu'elle leur avait cousues et la carriole, unique présent de José à son fils, tandis qu'Angela, épuisée par sa longue journée de travail à l'oliveraie, avait fermé ses... Lire la Suite →

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

"Ils entrèrent dans Montepuccio de nuit. Le corso Garibaldi était là, devant eux, tel qu'ils l'avaient laissé dix mois plus tôt. Mais il était vide. Le vent s'engouffrait dans l'artère et venait siffler sur la tête des chats qui se carapataient en courbant l'échine. Il n'y avait plus âme qui vive. Le village dormait et... Lire la Suite →

Beloved de Toni Morrison

"Paul D ne dit mot, parce qu'elle n'attendait pas de réponse de sa part ni n'en désirait, mais il comprenait parfaitement ce qu'elle voulait dire. Écouter les tourterelles à Alfred, Géorgie, et n'avoir ni le droit ni la permission d'y prendre plaisir, parce que dans cet endroit, brume, tourterelles, soleil, poussière cuivre, lune – tout... Lire la Suite →

Jours de colère de Sylvie Germain

"Mais ce qu'il ignorait lui-même, et qui pourtant ne devait plus jamais le lâcher, c'était qu'il était le dernier à être tombé éperdument amoureux de Catherine Corvol. De l'avoir vue couchée dans l'herbe de la berge, la face tournée vers le ciel, ses yeux fendus en amande d'un vert encore si lumineux, ouverts sur l'immensité... Lire la Suite →

Désorientale de Négar Djavadi

"Tandis que l'évacuation continue, Leïli observe un temps le va-et-vient des soldats et décide qu'il est temps de fuir. Elle a treize ans et Mina onze ; elle est la grande sœur, elle doit les tirer de là. Elle prend la main de Mina, aussi inerte que celle d'une poupée de chiffon : "Allez debout,... Lire la Suite →

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

"La maison, ces derniers temps, songeait-il, était devenue un lieu insupportable. Comme si tout ce qui y entrait s'y trouvait piégé - la chaleur du dehors, l'odeur de leur corps. La touffeur de la fin de l'été ne leur laissait pas de répit, l'Illinois tout entier semblait fondre. Calciné. L'air épais comme de la colle.... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑