Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

"Ils entrèrent dans Montepuccio de nuit. Le corso Garibaldi était là, devant eux, tel qu'ils l'avaient laissé dix mois plus tôt. Mais il était vide. Le vent s'engouffrait dans l'artère et venait siffler sur la tête des chats qui se carapataient en courbant l'échine. Il n'y avait plus âme qui vive. Le village dormait et... Lire la Suite →

L’art de la joie de Goliarda Sapienza

"Gaia n'était pas folle et ne l'avait jamais été. Je commençais maintenant à connaître l'animal-homme et je savais que nous apparaît comme folie toute volonté contraire à nous existant chez les autres, et comme raison ce qui nous est favorable et nous laisse à l'aise dans notre façon de penser. Ce n'était pas de la... Lire la Suite →

Nature humaine de Serge Joncour

"Chaque vie se tient à l'écart de ce qu'elle aurait pu être. A peu de chose près, tout aurait pu se jouer autrement. Alexandre repensait souvent à Constanze, à ce qu'aurait été sa vie s'ils ne s'étaient jamais rencontrés, ou s'il l'avait suivie dans sa manie de voyager, de courir le monde et de toujours... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑