L’art de la joie de Goliarda Sapienza

"Gaia n'était pas folle et ne l'avait jamais été. Je commençais maintenant à connaître l'animal-homme et je savais que nous apparaît comme folie toute volonté contraire à nous existant chez les autres, et comme raison ce qui nous est favorable et nous laisse à l'aise dans notre façon de penser. Ce n'était pas de la... Lire la Suite →

Un été de Vincent Almendros

"Jean, dont la tête venait de reparaître à l'air libre, me fit passer une casquette en me disant qu'il n'avait trouvé que ça. C'est super, lui dis-je. C'est mieux que rien, rectifia-t-il, et après s'être emparé du sac plastique que Jeanne lui avait confié, il disparut à nouveau. Je considérai un instant la casquette, mais... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑