La vieille Herbe Folle de Jo Witek et Léo Poisson

« Sous son immense chapeau de paille, elle est toujours à l’ombre. Qu’il fasse beau, qu’il neige ou qu’il pleuve en trombe, la petite bonne femme traverse les champs, cahin-caha, le nez au vent. Elle va là où son chemin la mène, là où sa nature la porte.
Dans mon village, je m’en souviens, elle est arrivée un jour de poussière. Dans les champs, c’était le jour du grand traitement chimique. On aurait dit que c’était la guerre… »

Conte écologique qui réunit les rivières, les champs, la nature et le cœur des humains dans une même famille. Celle de la vie, de la fragilité et de la tendresse sur Terre.

Dans ce village où l’agriculture ne peut se passer des traitements chimiques, une vieille dame vient un jour s’installer dans la forêt. D’abord objet de curiosité, tout le monde finit par rapidement l’oublier, jusqu’au jour où la Terre se rebelle et cesse de nourrir les habitants.

« Du temps et de l’amour, c’est tout papa. C’est tout ce qu’il faut pour sauver notre sœur, la Terre ! »
Extraite de ce très joli livre, cette phrase retranscrit à elle seule le cœur de ce conte. Comment face à la folie des hommes, leur cupidité, leur acharnement à épuiser la Terre, une femme qui parle aux arbres et un petit garçon curieux peuvent inverser la balance. Le ton est incisif et dur lors des fameux jours de poussière, poétique et tendre quand les personnages prennent le temps d’écouter la nature. Les illustrations de Léo Poisson sont de jolis tableaux dans lesquels le lecteur a envie de se perdre, la vieille Herbe Folle s’y fond dans les arbres, parce que nous sommes un et indissociables de l’environnement dans lequel nous évoluons. Dans cette période particulière où tout se joue, où il n’est pas encore trop tard pour se réconcilier avec le monde qui nous entoure, ce conte écologique nous donne les clés et l’espoir de voir les comportements changer.

Jo Witek est une écrivaine française qui a beaucoup écrit pour la jeunesse et reçut de nombreux prix. Elle écrit aussi des scénarios et des spectacles. Léo Poisson est un jeune illustrateur français.
J’ai eu la chance de découvrir ce conte dans le cadre de la Masse critique Jeunesse et Jeune adulte de Babelio.

26 p., Éditions du Pourquoi pas ? (2019), Collection [Pourquoi pas la Terre ?].

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :