Martin Eden de Jack London

« – Il n’y a rien de semblable en littérature, dit Martin quand il retrouva enfin l’usage de la parole. C’est sublime… sublime ! Ça m’a fait tourner la tête, ça m’a soûlé. Cette grande question infinitésimale… m’obsède encore. Cette quête éternelle, sans cesse recommencée… cette petite voix plaintive et fluette de l’homme résonne encore à mes oreilles. On dirait la marche funèbre d’un moustique parmi le barrissement des éléphants et le rugissement des lions. Insatiable désir microscopique. Je sais que je suis ridicule mais, je vous le répète, je suis subjugué. Vous êtes… je ne sais pas ce que vous êtes… un génie, tout simplement. Mais comment faites-vous ? Comment faites-vous ? – Martin interrompit son dithyrambe, pour le reprendre aussitôt : J’arrête d’écrire, c’est décidé. Je ne suis qu’un barbouilleur. Vous m’avez montré ce qu’était un écrivain. »

Martin Eden, le plus autobiographique des romans de Jack London, est le récit d’un écrivain né dans les bas-fonds, homme de rien basculé dans la bourgeoisie qui croit tenir sa revanche sur la vie… C’est aussi la rencontre d’un homme et d’une femme ; l’occasion enfin de découvrir le vrai visage de Jack London, une personnalité rare à la source de notre modernité. Son œuvre, dont Martin Eden est le point d’orgue, a fasciné des millions de lecteurs.

« L’histoire de l’homme, c’est l’histoire de l’amour de la femme« , ainsi Jack London évoque-t-il les aventures de son jeune héros. Marin, issu des bas quartiers, bagarreur, séducteur, Martin Eden passe un jour la porte d’une grande demeure bourgeoise et tombe amoureux de la belle et intelligente Ruth. Pour la charmer, le jeune homme apprendra la grammaire, s’imprégnera des plus grands philosophes et déploiera tous ses talents d’écrivain, mais le succès est dur en affaires. Autobiographique, intense, merveilleusement bien écrit, profond, ce roman m’a permis de découvrir une autre facette du grand et idéaliste auteur de récits de voyage.

Comme beaucoup je connaissais Jack London pour les aventures de Croc-Blanc et celles de Buck qui n’a pu résister à L’appel de la forêt. Cependant son histoire et son parcours atypiques m’étaient inconnus. Et pourtant, comment ne pas avoir envie d’en savoir plus quand on découvre que Jack London a longtemps été un vagabond, un voyageur, que c’est un merveilleux écrivain autodidacte, et qu’en seulement vingt ans de plume saisissante et idéaliste, il sera devenu une pierre angulaire de la littérature américaine. Suite à mon passage dans une petite librairie de Morlaix où les romans de notre aventurier étaient à l’honneur, je me suis laissée tenter par le mythique Martin Eden (sans avoir auparavant longuement hésité avec Le vagabond des étoiles !).
Martin Eden c’est la force de vouloir se dépasser pour l’autre, les convictions ancrées, une volonté à toute épreuve, des personnages marquants, une générosité débordante. Martin Eden c’est aussi l’ironie du sort, l’ingratitude des sentiments, les affres de la célébrité, la faim, une remise en question permanente, les refus. Martin Eden c’est le parcours tumultueux d’un jeune homme intelligent et bagarreur qui ne changera pas sa nature profonde, il restera entier et apprendra à sublimer les meilleures parts de lui-même. Martin Eden c’est un roman qui m’a fait vibrer, je me suis laissée porter par la poésie des mots de Jack London, j’ai enduré les retours de courrier, le manque d’argent, les amours déçus, le goût amer de la célébrité.
J’ai tout simplement eu l’impression, le temps de quelques pages d’une écriture fascinante, d’avoir la chance de vivre dans les pas de ce grand auteur.

Jack London est né en 1876 à San Francisco. Célèbre pour ses romans L’Appel de la forêt et Croc-Blanc, l’auteur, vagabond-voyageur a laissé plus de cinquante ouvrages avant de se suicider (?) à l’âge de 40 ans.

454 p., Éditions Libretto (2001), Traduit de l’anglais (États-Unis) par Francis Kerline, Postface de Linda Lê.

Vous aimerez aussi :

2 commentaires sur “Martin Eden de Jack London

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :